17 mai 2007

THEORIES : L'EXPERIENCE DE PHILADELPHIE

En fin 1943 la Navy américaine aurait initié un mystérieux projet, le projet Rainbow,dont ma principale expérience
dite expérience de Philadelphie aurait eu pour but de soumettre un destroyer de la marine américaine, L'U.S.S. Eldridge, à un très puissant champ électromagnétique pulsatoire afin d'essayer de le rendre invisible aux radars ennemis (nous étions en pleine seconde guerre mondiale) mais le résulat aurait dépassé les perspectives les plus folles des scientifiques de l'armée (dont Albert einstein aurait fait partie un temps, le projet Rainbow aurait été  une tentative d'application de sa théorie des champs unifiés) mais non seulement l'Eldridge aurait effectivement disparu des écran radar du port militaire de Philadelphie, mais en plus il aurait réellement disparu du port lui même durant un certain temps pour se retrouver à Norfolk, virginie à près de 640 Km de là pour enfin réaparraitre à Philadelphie...une réussite inespèrée donc. Pas si sur...   

Car si sur un plan purement matériel, l'expérience aurait été un succès; les conséquences se serait avèrées catastrophique sur l'équipage de l'Eldridge, de nombreux marins seraient très sérieusement blessé, d'autres seraient imédiatement devenus fou à cause des radiations électromagnétiques, d'autres enfin se seraient purement
et simplement volatilisés, comme désintègrés !  On raconte enfin que certain autres aurait été fusionné avec le planché du pont où les cloisons des cabines de l'Eldridge, comme si un bref instant la matière avait pu être traversée comme de l'air puis serait brusquement redevenue solide !

Les survivants auraient été placé un temps au secrets puis démobilisés et classé "mentalement irresponsables" par la Navy... car victime d'hallucinations depuis ce jour...

On raconte enfin que certain marins survivants se seraient, comme une sorte d'effet à retardement, désintègré en pleine rue ou encore dans des bars ou des supermarchés !

Y aurait il une analogie entre l'expérience de Philadelphie et le fait que Ben Linus, le faux Henry Gale, affirme que l'île soit virtuellement invisible du reste du monde; je rappelle qu'ici aussi il serait question
d'une énorme source électromagnétique à la prodigieuse puissance...

Sans être aussi néfaste sur la santé physique et mentale des naufragés que l'aurait été la source magnétique de l'Eldridge sur son équipage (l'équipage aurait été à quelque dizaines de mètres de l'épicentre du phénomène, tandis que les naufragés en seraient semble t'il à plusieurs kilomètres) on peut penser que c'est une explication suplémentaire aux hallucinations que certains endurent...il a été question à propos de l'expérience de Philadelphie
de faille spatio-temporelle où même dimensionnelle...
Serait-ce cette une explication de la survie inexpliquée
de Locke, Eko et Desmond retrouvés amnésiques
et désorientés après l'implosion du bunker Swan ?

Petit détail étrange, au debut (ou presque) de l'episode 3 de la saison 3
Desmond croit se rappeler d'un discours prononcé par Locke
sur le fait qu'il faut organiser une expédition afin de secourir Jack, Kate et Sawyer...
discours que locke ne prononce en fait qu'a la fin de l'épisode 3...
"un souvenir" portant donc sur évènement non encore arrivé...

*  *  *

Posté par D A R T H à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur THEORIES : L'EXPERIENCE DE PHILADELPHIE

Nouveau commentaire